Seule l'"économie naturelle de la vie" peut vaincre la pauvreté.

Comprendre, utiliser et protéger la nature

Künzelsau,17.06.2021 - Alors que les voyages, les visites au restaurant, les soirées au théâtre et les réunions sociales étaient interdits, nombreux sont ceux qui ont découvert une toute nouvelle approche de la nature et un mode de vie plus sain. Les cours de cuisine se sont multipliés pendant les confinements, tout comme les jardins personnels d'herbes aromatiques et potagers. Les promenades dans les environs ont offert des impressions émouvantes de la beauté, de la richesse et des nombreux trésors cachés dans ce qui nous entoure. Ces expériences ne sont pas seulement une opportunité pour une plus grande prudence dans la gestion des ressources de la terre et de nos propres besoins. Les recettes de la nature, qui ont fait leurs preuves depuis des milliards d'années, sont également la clé pour vaincre mondialement la faim et la pauvreté. L'Académie Gradido pour la bionique économique a développé un système d'"économie naturelle de la vie" sur la base du cycle naturel du devenir et du partir durant plus de vingt ans de recherche. Ce "modèle Gradido" a le potentiel de mettre fin à la pauvreté, à la faim, aux guerres et à la destruction de l'environnement dans le monde entier.

Les scientifiques plaident pour une remise en question

De plus en plus de personnes prennent conscience de la nécessité d'un changement de cap. À l'occasion de la publication de son nouveau livre "Terre ! Nous pourrions avoir une si belle vie", le réputé médecin et modérateur Eckart von Hirschhausen nous rappelle que : "Peu à peu, nous nous rendons compte que la santé ne se résume pas aux pilules et aux appareils. Pour être en bonne santé, la toute première chose dont nous avons besoin, nous les humains, c'est de manger, de boire et de respirer. Et des températures externes supportables. Les personnes en bonne santé n'existent que sur une terre en bonne santé." La jeune professeure Verena Seufert, qui a reçu un million d'euros de la Robert Bosch Stiftung pour mener des recherches sur l'utilisation durable des ressources naturelles à l'université de Hohenheim, demande également : "Nous devons trouver des moyens durables de produire des aliments afin de pouvoir nourrir tous les habitants de la planète à long terme." Margret Baier, propriétaire de l'Académie Gradido pour la bionique économique, va clairement encore plus loin : "Nous devons prendre la nature comme exemple. Ce n'est qu'avec un nouveau système monétaire basé sur la vie, l'amour, la compassion et la symbiose que l'humanité pourra maîtriser les défis pour le bénéfice de tous. Nous avons besoin d'un argent sain pour un monde sain."

Gradido veut nourrir toute l'humanité et protéger la terre

Les experts en bionique économique ont trouvé la solution pour nourrir tous les habitants de la planète et protéger la nature dans le modèle Gradido. Ce nouveau système économique et financier a été développé par l'institut de recherche indépendant du même nom pendant plus de deux décennies sur la base des observations les plus précises de la nature. Dans la tradition de Léonard de Vinci, les experts en bionique économique ont créé un système qui pourrait vaincre la faim et la pauvreté une fois pour toutes. Le cofondateur de l'académie, Bernd Hückstädt, explique : "Aujourd'hui déjà, deux fois la population mondiale pourrait être approvisionnée en aliments de haute qualité biologique. Mais cela échoue à cause de l'ancien système de monnaie d'emprunt. Tant que la richesse des uns entraînera inévitablement l'endettement des autres, les populations des pays pauvres n'auront jamais un accès suffisant aux ressources vitales."

La nouvelle création monétaire mène enfin à la justice mondiale

L'introduction du modèle Gradido, en revanche, pourrait conduire à un équilibre entre les pays pauvres et les nations industrielles riches. En fait, cet objectif serait atteint par la triple création d'argent pour chaque personne sur terre, ce qui assurerait la prospérité financière de chaque pays du monde. Enfin, les pays qui luttent sans succès contre la pauvreté et la faim depuis des décennies auraient les moyens d'acquérir les technologies et le savoir-faire indispensables à une production alimentaire durable.

Le "triple bien-être" pour une qualité de vie et un développement détendu

Le noyau précieux du modèle Gradido est le "triple bien". Sur la base de ce principe éthique, le système sert à la fois le bien-être de l'individu, celui de la communauté et celui du grand-tout. L'individu a la possibilité de recevoir 1000 Gradido (GDD) par mois comme revenu de base actif et, en retour, de contribuer à la communauté par des activités qu'il aime faire ou qu'il maîtrise particulièrement bien. Grâce à cette sécurité financière de base, la créativité et le développement du potentiel doivent être accessibles à tous et permettre un développement sain et une bonne qualité de vie. Pour la communauté aussi, 1000 Gradido (GDD) par personne et par mois sont créés. Les taxes et les parachutes de sauvetage valant des milliards deviennent obsolètes. Libéré de la pression d'une croissance constante, le système financier acquiert la stabilité nécessaire.

La protection de la nature et de l'environnement est le programme

Le Fonds de compensation et de protection de l'environnement (FCE) est prévu dans le modèle Gradido comme un pot supplémentaire au montant du budget de l'État. Il est utilisé exclusivement pour la réhabilitation et la conservation de la nature et de l'environnement. Au total, il comprend autant de Gradido (GDD) que les budgets nationaux de tous les pays participant au modèle Gradido réunis et constituerait ainsi la plus grande cagnotte environnementale jamais conçue dans l'histoire de l'humanité. La nature bénéficierait ainsi de la meilleure protection possible, sans charge financière pour l'individu.

La prospérité mondiale comme base d'une paix durable

Selon les recherches de la bionique économique, l'ancien système monnaie-dette provoque des conflits et des guerres avec une constance quasi mathématique. La transformation pacifique vers une "économie naturelle de la vie" éliminerait la principale cause des guerres. Bernd Hückstädt explique : "Si les gens du monde entier peuvent enfin participer à tout ce que notre terre a à nous offrir et en vivre sainement, les bases de la prospérité et de la paix mondiales seront posées."

L'heure du rassemblement

Selon les experts en bionique économique, la crise de ces dernières années a rendu largement visible, comme sous un verre brûlant, la nature défectueuse du système économique et financier dominant. "Beaucoup de gens ont compris que le temps est venu de corriger le cap", souligne Margret Baier : "De plus en plus de personnes partageant les mêmes idées se présentent à l'Académie Gradido pour faire avancer la transformation vers un monde meilleur." Dans l'esprit d'une "grande coopération", des penseurs et des chercheurs issus d'un large éventail de disciplines s'efforcent d'ouvrir ensemble la voie à un avenir digne des petits-enfants, dans la paix et l'harmonie avec la nature. Beaucoup de ces compagnons d'armes profitent également de l'occasion pour développer leurs idées et leurs visions dans le podcast Gradido - pour faire grandir encore plus la grande coopération pour la réalisation du modèle Gradido.

Pour plus de détails sur le modèle Gradido et le podcast Gradido, cliquez sous www.gradido.net

À propos de l'Académie Gradido
L'Académie de bionique économique Gradido a mis au point une "monnaie du bien commun" alternative basée sur les modèles de la nature. La nature suit la règle selon laquelle ce n'est que lorsque quelque chose disparaît que quelque chose de nouveau peut émerger, et donc qu'une amélioration (évolution) à long terme est possible. La recette de son succès est le "cycle de la vie". Si notre économie suivait également ce cycle naturel, alors, selon l'évaluation des experts en bionique économique, pratiquement tous les problèmes monétaires du monde pourraient être résolus. Le modèle Gradido est basé sur l'idée que non seulement chaque personne, mais aussi chaque État, reçoit des revenus générés sur la base d'avoirs. Les États peuvent ainsi remplir toutes leurs tâches sans avoir à percevoir d'impôts. La déflation ou l'inflation font partie du passé. L'économie est libérée de la contrainte constante de croître, le danger d'effondrement du système financier est enfin écarté.www.gradido.net)

Personne de contact pour les médias :
Märzheuser Communication Consulting GmbH
Michael Märzheuser
Partenaire-gérant
Maximilianstrasse 13
80539 Munich
Téléphone : +49 89-203 006-480
Courrier électronique : gradido@maerzheuser.com
Internet : www.maerzheuser.com